AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  




Capitale de la nation de Kireïde, cette dernière est connue pour sa taille monumentale, son architecture mais aussi et surtout pour ses bas quartiers plutôt mal fréquentés. Malgré que la ville soit connue pour être le centre névralgique du pays des volcans, elle n'est pas très appréciée et souvent laissée à l'abandon dans certains quartiers à l'exception des rues bourgeoises proches du palais royal. La raison principale à cette situation n'est autre que la guerre ainsi que le Grand Complot survenu il y a quelques mois.

Pas de nouveaux messages

Depuis la fondation de Kireïde, l'objectif était de conserver les savoirs faire humains, et c'est cette ville très traditionnelle qui a été choisie par les plus grands maîtres de l'artisanat pour se rassembler. Chang'an est alors devenue la seconde plus grande ville de Kireïde, à tel point qu'elle souvent utilisée pour les rassemblements ou autres festivités. La ville est considérée comme le centre culturelle de la nation des volcans et ce par la totalité des habitants du pays.

Pas de nouveaux messages

Petite parcelle du territoire, ces paysages appréciés de tous par leur beauté sont restés à l'état naturel. On raconte que le premier roi de Kireïde a donné l'ordre à ses sujets de faire tout leur possible pour que ces lieux soient conservés tel quels, et ce à travers les décennies. Son voeu a été honoré jusqu'aujourd'hui, mais des rumeurs racontent que les Algiz souhaitent faire de ce paysage majestueux un champs de bataille.

Pas de nouveaux messages

Cette vaste région de Kireïde est connue pour ses nombreux volcans, alignés sur une ligne, comme s'ils formaient un barrage, d'où le nom du lieu. Au centre, un volcan se distingue des autres par sa grandeur : c'est le souffle du Dragon. Le lieu est réputé comme étant dangereux car les volcans y sont nombreux, et les éruptions n'y sont pas rares. Mais c'est une région riche en minerais et très convoitée par des marchands cupides. Les pirates y sont nombreux et attaquent souvent les voyageurs isolés.

Pas de nouveaux messages

La nature semble bien faire les choses, car les forteresses qui séparent Kireïde d'Ilmyde sont bordées par une vaste étendue de sable... un désert ! Et tout le monde sait bien que les déplacements sont réduits dans le sable. En cas d'invasion, ces derniers seront donc considérablement ralentis par la barrière naturelle.Mais les températures n'y sont pas clémentes pour les humains : elles atteignent des records le jour, et pourtant, il y fait très froid la nuit. Cette dernière année, les escarmouches entre humains et Algiz n'ont eu de cesse tout au long de cette frontière et continuent encore aujourd'hui.

Pas de nouveaux messages